Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.

Autres Personnalités

Gabrielle Renard

Née à Essoyes, cousine d’Aline Charigot, épouse d’Auguste Renoir, elle s’installe dans le foyer du peintre pour s’occuper de Jean, deuxième fils de ce dernier et ne tarde pas à devenir le modèle favori de Pierre-Auguste.
Elle figure sur de nombreuses toiles célèbres dans le monde entier.
la-belle-gabrielle-renoir 
« Ga », comme l’appelle Claude, troisième fils du peintre, est modèle, fait les courses, protège la tranquillité du maître dont elle devient l’infirmière. Confidente et amie, elle figure en bonne place dans les souvenirs que les trois fils d’Auguste garderont de leur enfance et même de leur âge adulte.

En 1921, elle épouse Conrad Slade, peintre américain venu travailler auprès de Renoir et s’installe avec son mari et son fils à Hollywood tout près de Jean Renoir. Veuve en 1949, elle s’éteint à son tour en Février 1959.

chateau-olympe-heriot

La Famille Heriot


La famille Heriot est une illustre famille d’Essoyes.  L’aîné des fils de Claude Hériot et de Virginie Bertrand est Charles Auguste.
Charles Auguste, fut un des fondateurs des Grands Magasins du Louvre. Personnalité représentative de son temps, il devient, sous le nom d’Octave Mouret, un des deux principaux personnages de Zola dans son célèbre roman « Au bonheur des Dames ».

Auguste laissait en mourant un frère, Zacharie Olympe, né à Essoyes le 5 juin 1833.

Il embrassa la carrière des armes, servit dans l’infanterie de ligne et termina une carrière médiocre interrompue par les morts de son frère et de sa mère. En 1884, il achète le château de la Boissière (Le Vésinet, Yvelines). Il y fonde un orphelinat pour enfants de troupes. Il achète, en 1890, une propriété qui deviendra le château d’Essoyes. Il est élu Maire d’Essoyes le 15 mai 1892 et Conseiller Général le 12 Février 1893. Élections sans lendemain puisqu’il démissionne des deux mandats en 1894.
Virgine, fille d’Olympe, est passionnée de mer et de bateaux. Elle fut championne olympique et nommée « Ambassadrice » de la Marine Française. Elle mourut prématurément par noyade le 31 août 1932.
La famille Hériot a fait ériger un impressionnant tombeau au fond du cimetière.
L’ancien Château, acheté et agrandi par Olympe Hériot à la fin du XIXème siècle, a été racheté par la commune en 1936. 

Louis Morel Sculpteur

Né à Essoyes le 30 novembre 1887 d’un père vigneron et d’une mère couturière, Louis Morel restera toute sa vie fidèle à son village natal et à sa maison paternelle.

Constatant son goût précoce pour les formes, ses parents, conseillés par Renoir et aidés par Mr. Louis Giot, son parrain, lui font entreprendre de sérieuses études de sculpture.



louis-morel-sculpteur
Il entre aux Beaux Arts et reçoit l’hospitalité du maître Alfred Boucher qui lui offre à « la Ruche » un atelier dans lequel il travaillera toute sa vie.
En 1914, il réalise pour la famille Pichon la sculpture d’une femme nue que l’on peut voir au cimetière.
Cette œuvre choqua quelque peu la population et continue d’intriguer le visiteur. Il devient ensuite praticien de Renoir avec qui, il a gardé d’excellentes relations.

Morel s‘éteint à Troyes le 29 mars 1975 et repose au cimetière d’Essoyes.

eglise-essoyes

Auguste Pétel


Né à Essoyes le 3 février 1846, Auguste Pétel est ordonné prêtre en 1869. Il meurt le 28 mai 1915. Il est enterré dans le cimetière d’Essoyes. Membre de La Société Académique de l’Aube, cet érudit a laissé une œuvre importante dont nous retiendrons deux gros volumes consacrés à Essoyes qui bâtirent sa réputation :
- Une étude sur « les Seigneurs de Ville-sur-Arce »,
- Une série d’articles importants relatifs aux Templiers publiés dans les mémoires de la Société Académique de l’Aube.

Auguste Pétel est un historien reconnu de l’ordre des Templiers.